Promenade dans les châteaux normands familiers de la Comtesse de Ségur

Cahier Ségurien n°1 :  » L’Auberge de l’Ange Gardien  » L’Auberge de l’Ange-Gardien : Présentation – , par Rémi Saudray,
Allons-nous être heureux, mon Dieu !  – par Hélène Jaulme,
La riche onomastique de l’Auberge de l’Ange-Gardien ou le génie des noms dans l’Auberge de l’Ange-Gardien –, par Marie-José Strich,
Vivre et mourir à Loumigny –, par Francis Marcoin,
Le diable et le bon Dieu dans l’Auberge de l’Ange -Gardien  » –, par Hélène Dottin,
Les anges de l’Auberge de l’Ange-Gardien –, par Marielle Gastellier,
Les manifestations de l’Amour et de la Haine dans l’Auberge de l’Ange-Gardien – par Claudine Beaussant,
Les chemins de la Providence- par Jacques Chupeau,
Un menu dans les règles de l’art –, par Laura Kreyder,
L’ogre et le petit Poucet – par Isabelle Nières-Chevrel,
Le paradoxe de l’Ange-Gardien ou les malheurs du Général Dourakine – par Penny Brown,
L’Auberge de l’Ange-Gardien : deux soeurs, un gros général et un petit héritage – par Valérie Lastinger,
Une belle construction  – par Bernard Derivry,
Le roman discursif  – par Rémi Saudray,
Étude comparative de cinq illustrateurs de l’Auberge de l’Ange-Gardien  – par Bénédicte Le Ru.

Edition Septembre 2000 – Prix : 5,35 € – disponible à l’association

Cahiers Séguriens n°2 :  » Le Général Dourakine  » – La veine slave dans l’oeuvre de la Comtesse de Ségur : par Marielle Gastellier,
– Dourakine en Ségurie, où la Russie racontée aux enfants : par Jacques Chupeau,
– Les lettres de Catherine Rostopchine à Gaston de Ségur (1840 – 1855) : par Hélène Jaulme,
– Le Général Dourakine ou le petit théâtre de la cruauté : par Hélène Dottin,
– Le croquemitaine et la mère Fouettard : par Isabelle Nières-Chevrel,
– Manifestation de l’esprit frappeur dans l’oeuvre de Sophie de Ségur : par François Labadens,
– Le Général Dourakine : « Cherche ami, bien sous tout rapport. » : par Valérie Lastinger,
– Maria, Nathalia et Natasha : par Claudine Beaussant,
– La chute de l’homme (et de la femme) dans un livre pour enfants : par Penny Brown,
– La nourriture et ses fonctions dans l’Auberge de l’Ange-Gardien et dans le Général Dourakine : par Bernard Derivry,
– L’art de conclure : par Rémi Saudray.
Notes et Documents
– Papofski… ou Protassof ? (La Comtesse Catherine Rostopchine racontée par Lydie Rostopchine)
– Piotrowski/Ségur (les sources du chapitre XIX du Général Dourakine)
– Deux rencontres littéraires – Piotrowski et Pajarski Aragon et Dourakine, par Laura Kreyder
Hommages
– Jacques Laurent, par Marie-José Strich, José Cabanis, Jacques Chenevièvre et Jules Lemaitre
Inédits
– Deux lettres de la Comtesse de Ségur (extraits)
– Lecture du Cahier précédent, par Bernard Derivry

Edition Septembre 2001 – Prix : 7,65 € – disponible à l’association

Cahier Ségurien n°3 :  » La Fortune de Gaspard  » La bonne fortune de Lucas, par Claudine Beaussant
Sur un chemin raboteux, par Rémi Saudray
« Le Généreux Bienfaiteur » : la récriture d’un motif, par Isabelle Nières-Chevrel
Savoir lire: pouvoir ou perversion?
La Fortune de Gaspard et le problème de savoir lire dans la littérature enfantine, par Penny Brown
L’école et le progrès dans la Fortune de Gaspard, par Yves Pincet
Madame de Genlis et Pamela: Adoption, bonnes intentions et rédemption, par Valérie Lastinger
Un cousinage littéraire : La Fortune de Gaspard et La petite Fadette, par Claudine Giacchetti
Lucas, jeune agriculteur du Pays d’Ouche, par Hélène Jaulme
La Fortune de Gaspard ou les surprises de L’amour, par Hélène bottin
L’unique objet du désir dans La Fortune de Gaspard, par Simone Muller
L’usine et le château, par François Labadens
Où Gaspard raconterait Féréor, par Bernard Derivry
Articles divers
La comtesse de Ségur, une étrangère xénophobe, par Joel Bagage
Les Malheurs de Sophie lus par Nabokov, par Laura Kreyder
Rogatons et salmigondis
Rumeurs… extrait d’une lettre inédite de la comtesse de Ségur
Voyage du Président de la République dans lest de la France (12 septembre 1850)
In memoriam : Marthe de Hédouville
La comtesse de Ségur et les internautes
Percaline
Sophie à l’école
Lecture du Cahier précédent,
 par B. Derivry
Les petites grilles rebelles d’Héraclius Doguin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *